Les tisanes : comment profiter de leurs bienfaits !

Comment préparer une bonne tisane, boisson chaude réconfortante

Pour nous aider à traverser les périodes de grands froids, la bonne idée c’est les tisanes !
Moment de cocooning et bienfait santé, elles apportent une touche de douceur à des journées trop grises, comme une petite attention que l’on se prépare pour prendre soin de son corps et de son âme.

J’aime prendre le temps de préparer mes infusions en réfléchissant à la fois à mes besoins et à mes envies. Ajouter une pincée de ceci, une feuille de cela, des petits fleurs ou un peu d’épice pour relever le gout… La nature nous apporte tellement de saveurs, de vertus ainsi qu’une immense variété à portée de main. Les tisanes sont donc une façon très accessible de profiter des vertus de la phytothérapie.

Dosage et posologie

Pour les infusions, il est, en général, recommandé de prévoir 1 cuillère à soupe de plantes sèches par tasse.
Même s’il est possible de consommer une tasse de façon ponctuelle (pour améliorer la digestion après un repas trop copieux (à prendre 1h après la fin de repas) ou avant le coucher pour faciliter le sommeil) il est préférable de consommer 3 tasses par jour pour obtenir de réels effets thérapeutiques.

Pour les décoctions, il faut compter en général 10g pour un demi-litre d’eau, à boire dans la journée.
Dans tous les cas, respecter les directives indiquées sur le paquet.

Il est préférable de prendre une tisane l’estomac vide, il faudra donc éloigner au maximum la consommation de tisane de l’heure des repas.

L’Infusion

Cette méthode de préparation est utilisée pour les parties tendres des plantes (feuilles, fleurs, plantes aromatiques)
Mettez de l’eau de source peu minéralisée dans une casserole et chauffez jusqu’à frémissement. Mettez les plantes à infuser dans l’eau durant 5 à 10 minutes (2 à 3 minutes s’il s’agit de plantes aromatiques) en couvrant afin de préserver les précieux principes actifs des plantes. Filtrez et dégustez.

Si vous utilisez des feuilles séchées entières, n’hésitez pas à fractionner légèrement la plante entre vos doigts avant de la mettre dans l’eau afin de faciliter la libération des principes actifs. Pour la même raison, si vous utilisez des plantes fraîches, n’hésitez pas les ciseler au préalable et à doubler la dose de plante par tasse.

La Décoction

Cette méthode de préparation est utilisée pour les parties coriaces des plantes (racines, écorces, tiges).
Mettez la plante dans une casserole d’eau froide, portez à ébullition durant 3 à 10 minutes selon le type de plante en couvrant. Hors du feu, laissez infuser, toujours à couvert, durant 10 minutes. Filtrez et buvez cette décoction chaude ou froide durant la journée mais ne la faites pas réchauffer. Donc si vous voulez la garder chaude, pensez à la mettre dans un Thermos. Renouvelez la préparation au bout de 24h pour éviter les risques d’oxydation.

Petite astuce : Pensez à récupérer les gouttelettes de vapeur condensées sur votre couvercle, celles-ci contiennent de précieuses huiles essentielles, il serait dommage de les perdre…

La Macération

Cette méthode de préparation est utilisée pour les plantes très fragiles comme la mauve ou la guimauve.
Laissez infuser les plantes dans de l’eau à température ambiante durant 12h à plusieurs jours. Attention toutefois à ce que le mélange ne fermente pas, en général, une nuit suffit.

Tisanes boissons chaudes automne hiver menthe aneth infusion décoction bienfaits des plantes pour la santé

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter du miel à vos tisanes, mais jamais de sucre. Ajoutez-le directement dans votre tasse, juste avant de consommer votre infusion en utilisant une cuillère en bois.
Le miel est un antiseptique naturel qui peut être intéressant dans certaines préparations, toutefois je vous conseille de ne pas sucrer une tisane préparée avec des plantes amères qui auront une action sur la sphère hépatique ou biliaire car le gout amère aura justement une importance dans la visée thérapeutique.

Si vous souhaitez profiter de toutes les vertus des plantes mais que vous n’aimez pas les tisanes ou n’avez pas le temps de vous en préparer, vous pouvez opter pour une prise sous forme de teinture mère. Mettez 3 gouttes dans un verre d’eau, à prendre 3 fois par jour.

Même si les tisanes sont délicieuses, réchauffantes et réconfortantes, je les consomme aussi et surtout pour leurs vertus thérapeutiques. Aussi, faites attention dans vos choix de plantes, gardez à l’esprit que certaines peuvent être toxiques ou inadaptées à votre cas. N’hésitez pas à demander conseil à un naturopathe, un herboriste ou à consulter un manuel de phytothérapie.

Mes tisanes favorites

J’aime consommer les tisanes en cure d’une dizaine de jours, selon mes besoins du moment. Ma plante favorite étant l’ortie car à elle seule, elle regorge de bienfaits. Elle est reminéralisante, purifie le sang, anti-inflammatoire et régulatrice de tous les systèmes. Bref, vous l’aurez compris, la tisane d’ortie est vraiment exceptionnelle, c’est un de mes “basiques” !

Sinon, lorsque un léger rhume pointe le bout de son nez, j’aime me préparer une tisane composée de thym, de romarin et de fleur de sureau auquel j’ajoute un peu de badiane, de cannelle et une touche de miel.

En cas de trouble du sommeil, j’ai une préférence pour les tisanes de tilleul dont j’adore le gout, agrémentées parfois de quelques feuilles de menthe fraîche.

Tisanes boisson chaude infusion décoction bienfaits des plantes santé


Et vous ? Êtes-vous adepte des tisanes ?
Avez-vous des infusions favorites ?


Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager :

4 Commentaires

  1. Bonjour Joy, c’est toujours un plaisir de lire tes articles. J’aurai aimé avoir ton avis sur les sirops de plantes.
    Que penses-tu de faire des tisanes avec du sirop de thym sauvage ? Il y a t’il un intérêt par rapport à des tisanes « classiques ».
    Merci pour ta réponse.
    Ps: Avec du recul, je le trouve cohérent le nom de ton blog.

    1. Bonjour Greg, merci beaucoup pour ton petit mot. Tu peux en effet faire tes propres sirops avec des plantes sauvages, toutefois, il ne faut pas utiliser de sucre raffiné et préférer de les faire avec du miel. Toutefois, je pense que les effets thérapeutiques seront meilleurs en infusion, pour que les principes actifs (du miel et des plantes) ne soient pas altérés avec une cuisson trop longue, comme c’est le cas d’un sirop. L’eau pure reste le meilleur véhicule pour les plantes. Le sirop est intéressant par soucis de conservation de la préparation, mais dans ce cas, je préfère les macérats hydro-alcoolique ou encore les macérats glycérinés que tu peux aussi faire toi-même.
      Pour le nom de mon blog, j’avoue que tu m’avais mis un gros doute et je suis toujours assez mitigé quant à mon choix…
      Très belle journée à toi Greg !

  2. Super sympa ce petit article! Je suis une inconditionnelle de la tisane de thym pour ses bienfaits sur le système digestif ( chez moi c’est radical, Si je me sens un peu barbouillée une tasse et Ça repart !)

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! en effet la tisane de thym est un antiseptique remarquable mais elle possède également d’autres vertus comme celle de favoriser une bonne digestion et des calmer les désordres intestinaux ! Merci pour ton retour d’expérience.

Laisser un commentaire