La Guérison par les Fleurs du Dr Edward Bach

Edward Bach était un médecin généraliste et bactériologiste puis il se spécialisa pour devenir homéopathe. Il se fit une grande réputation par ses recherches sur la relation entre les maladies chronique et l’intoxication intestinale. Pionnier en son temps, il mit au point des auto-vaccins homéopathique toujours d’actualité de nos jours, appelés les nosodes de Bach. Ces vaccins sont au nombre de 7, correspondants aux différents tempéraments et caractères de chaque patient.

Reprochant à la médecine conventionnelle de ne pas suffisamment tenir compte de la personnalité et la psychologie des malades mais de se concentrer uniquement sur les symptômes, il décida d’orienter ses recherches sur une toute autre approche. Il partit ainsi en quête d’une médecine naturelle, puisant au sein des fleurs sauvages, les remèdes permettant de guérir aussi bien l’âme que le corps. Car pour lui, les maladies du corps viennent de nos émotions et états d’esprit négatifs. Il découvrit ainsi 38 fleurs correspondant à 38 manières négatives de voire la vie, cause première de nos maux physiques.

Ses idées, à l’époque sont vraiment révolutionnaires et non conventionnelles. Il était véritablement un pionnier avec une vision holistique de l’être humain. Il mit en place une médecine où la nature et les fleurs nous apportent la quintessence des remèdes à nos déviations psychiques.

Dans ce livre, le Dr Bach, nous livre sa vision et sa théorie sur la maladie, la guérison du corps par la guérison de l’âme. On y découvre les réflexions d’un homme mystique, d’une grande sensibilité, intègre et profondément humain. Dans son approche, il nous enseigne avec simplicité, comment guérir grâce aux forces subtiles de la nature. A la fin du livre, une deuxième partie liste les 38 fleurs avec une explication très brèves mais essentielles, contenant les différents états d’esprit pouvant être corrigés par les élixirs floraux.

Ce livre est l’ouvrage de référence si l’on commence à s’intéresser aux fleurs de Bach. Il permet de bien comprendre la philosophie de leur créateur.
Je l’ai lu avec un grand plaisir, il m’a donné envie d’en savoir plus sur les élixirs floraux.

Quelques extraits du livre d’Edward Bach :

« La cause principale de la maladie étant l’égoïsme, il y a une méthode sûre pour le soulagement de toute souffrance, c’est la conversion de l’amour de soi en dévouement aux autres. Si nous développons suffisamment cette qualité de nous oublier nous-même dans l’amour et le souci de ceux qui nous entourent, en vivant cette merveilleuse aventure d’acquérir la connaissance et d’aider les autres, nos chagrins et souffrances personnelles cessent rapidement. »

« …la nature de nos maladies physiques nous aidera effectivement en attirant notre attention sur la disharmonie mentale qui en est la cause fondamentale. Un autre grand facteur de succès est d’aimer la vie, de ne pas considérer l’existence simplement comme un devoir à supporter aussi patiemment que possible, mais à trouver une joie réelle dans l’aventure de notre voyage en ce monde. »

« La connaissance de la vie nous donne aussi la certitude que, si tragique que puissent nous paraitre certains évènements de la vie, ils ne forment qu’une étape temporaire dans l’évolution de l’homme, et que même la maladie est en elle-même bienfaisante et opère sous l’action de certaines lois en vue de produire finalement un bien et d’exercer une pression continuelle vers la perfection ».


Connaissez-vous les fleurs de Bach ? Les utilisez-vous ? N’hésitez pas à partager votre avis sous cet article !


Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager :

Laisser un commentaire