L’eau, comment bien s’hydrater ?

Quelle eau boire ?

L’eau du Robinet :

A la base, l’eau du robinet n’est pas potable. Pour la rendre propre à la consommation, on lui a ajouté des doses excessives de chlore afin de la débarrasser de ses germes et autres bactéries. Boire une eau chlorée (outre son goût affreux) n’est pas l’idéale pour l’organisme, à long terme elle devient même carrément toxique. De plus, l’eau du robinet contient des doses plus ou moins importantes de nitrates, pesticides et même d’aluminium ! Sans compter les nombreuses substances médicamenteuses que l’on retrouve dans l’eau comme les hormones, les anti-inflammatoires ou encore les antibiotiques…

Bref, bien que l’eau du robinet soit rendue potable, elle n’est pas pour autant bonne pour la santé.

L' eau du robinet

L’eau en bouteille :

Les eaux minérales ne devraient pas être consommées quotidiennement mais seulement sous forme de cures ponctuelles. En effet, les minéraux qu’elles contiennent ne sont pas bio-diponibles, le corps a donc du mal à fixer ces éléments qui surchargent les reins.

Au contraire, l’eau de source, peu minéralisée, facilite l’activité rénale et permettra un bon drainage de l’organisme.
C’est pourquoi en naturopathie nous utilisons ce fameux adage : « l’eau est plus importante par ce qu’elle emporte que par ce qu’elle apporte. »
Pour vérifier le taux de minéralisation d’une eau, il faut regarder la mention « résidu sec » et vérifier qu’elle soit inférieur à 150 mg//L. Le Ph, lui, doit être légèrement acide (inférieur à 7).
Les eaux de source recommandée sont Mont Roucous, Rosée de la Reine, Volvic, Volcania ou encore Montcalm.

Les eaux minérales sont considérées comme thérapeutiques et pourront être consommées en cure de 1 à 2 semaines ou dans le cadre d’une cure thermale. Les plus courantes sont : Hépar (riche en magnésium), St Yorre ou Vichy Celestin (riche en bicarbonates), Courmayer (riche en sulfate et calcium), Contrex et Vittel (riche en calcium), St Amand (eau fluorée).

Il faut bien comprendre que la minéralisation du corps doit se faire principalement par la consommation de légumes et de fruits, il sera donc bien plus efficace de reminéraliser son organisme en consommant régulièrement des jus de légumes par exemple.

Les carafes filtrantes :

Elles sont utiles pour filtrer le chlore de l’eau du robinet mais leur pouvoir filtrant est assez limité et elles n’ont aucune action sur les molécules médicamenteuses par exemple. De plus, cette eau filtrée aurait tendance à devenir rapidement un véritable nid à bactéries. Il faut également penser à changer le filtre très régulièrement car sinon, les molécules toxiques filtrés se retrouvent dans l’eau de façon encore plus concentré.

L' eau en carafe

Les Filtres par osmose inverse :

Ils permettent d’obtenir une eau très pure et très correctement filtré. Il faudra compter entre 2 et 4L selon les modèles pour obtenir 1L d’eau pure.

Comme pour les carafes, il faut penser à changer les filtres, mais moins souvent (1 fois par an en moyenne). L’eau pure est stockée dans une cuve de stockage sous votre évier, et il faudra la vider lors de départ en vacances pour ne pas que l’eau stagne trop longtemps sous risque de prolifération bactérienne. Autre problème, cette eau risque d’être tellement filtré qu’on pourrait la comparer à de l’eau distillée, c’est pourquoi il faudra prévoir une re-minéralisation légère pour être équivalente à de l’eau de source.

Il faudra également prévoir une dynamisation pour rendre de nouveau cette eau vivante et permettre de lui rendre toutes ces propriétés dynamiques car en étant filtrée, l’eau a été déstructurée.

Mon choix : 

Pour le moment, nous achetons de l’eau  de source en bouteille. J’ai conscience que ce n’est vraiment pas l’idéal, principalement pour des questions écologiques mais aussi car le stockage de l’eau dans des bouteilles plastiques ne me satisfait pas. J’étudie donc actuellement les différentes possibilités que s’offrent à nous au sujet des filtres par osmose inverse. Mais pour le moment, je n’en ai pas trouvé qui répondent à tous mes critères (ou alors des prix tellement élevées que mon budget coince).

………………………….

Et vous ? Quelle eau buvez-vous ?
Si vous avez des solutions à me proposer, j’en serai ravie, car je suis en pleine recherche !
N’hésitez à engager la conversation sur ce vaste sujet !


 

Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager :

4 Commentaires

  1. Bonjour,

    J’achète des bidons d’eau Volvic de 5 L (avec un bouchon fontaine). Cela permet de « réduire » les quantités de plastique à jeter… Mais bon, ce qui m’inquiète c’est si les bidons sont restés longtemps dans des lieux très chauds, avec les transferts des perturbateurs endocriniens dans l’eau .. :/
    Quant est-il des filtres charbons ? Je ne sais pas si c’est efficace pour filtrer l’eau du robinet de toutes les mauvaises choses.

    1. Bonjour Claire,
      les filtres à charbon sont efficaces pour éliminer les substance qui ne sont pas solubles dans l’eau comme les produits chimiques, pesticides, herbicides, chlore… mais il reste inefficace pour éliminer les produits inorganiques ou les métaux comme le mercure, l’arsenic, les nitrates… Pour cela il faut investir dans un système de filtre à osmose inverse. Le problème est que ces filtres à osmose inverse filtrent tellement bien que l’eau se retrouve totalement distillée. Il faut donc prévoir un modèle avec re-minéralisation légère. Ces systèmes sont efficaces mais hélas très onéreux.

  2. Bonjour Joy,
    L’an dernier, j’ai assisté à une conférence sur l’eau et ce fût la 1ère fois que j’entendais le terme « eau morte ». Depuis, je n’ai pas changé grand chose dans ma consommation d’eau mais un jour prochain, cela se fera. Chaque chose en son temps.

    1. Bonjour Greg, en effet je n’ai pas encore changé mes habitudes et je consomme toujours de l’eau en bouteille. J’ai besoin de trouver la bonne solution pour investir dans un filtrage d’eau à la maison. Mes recherches continues et comme tu le dis : chaque chose en son temps !

Laisser un commentaire